Stimuler sa mémoire avec des techniques mnémotechniques

Stimuler sa mémoire avec des techniques mnémotechniques

0 2657
techniques mnémotechniques

La mémoire est un sujet toujours difficile à aborder, à cerner et à maîtriser de façon consciente. Parfois, il vous arrive de vous rappeler des informations très complexes. A l’inverse, il vous arrive parfois d’oublier où vous avez rangé vos clés. La mémoire nous joue de drôles de tours. Il est pourtant possible de travailler à l’amélioration de la mémoire. Cet entraînement peut à terme obtenir des résultats très intéressants pour gérer le planning chargé de la journée et même vous soulager du stress car vous avez constamment peur d’oublier quelque chose que vous deviez faire.

Se concentrer sur votre santé

La meilleure façon d’améliorer votre mémoire au quotidien est encore de vous occuper de vous et de votre santé. Un argument évident me dire-vous mais toujours évident à mettre en pratique. Si vous faites du sport, que ce soit de l’exercice physique par vous-même ou dans une salle de fitness, vous améliorez l’oxygénation de votre cerveau. Le sport est un facteur important pour lutter contre les troubles qui peuvent conduire à la perte de mémoire, comme le diabète ou les maladies cardiaques. L’exercice a également des incidences sur la chimie de votre cerveau.

 Un autre aspect de sa vie qu’il ne faut pas négliger touche au sommeil. Pour préserver et renforcer sa mémoire, il est crucial d’avoir une bonne qualité de sommeil. Le sommeil permet de rééquilibrer le cerveau après toute une journée d’activité. Quand vous êtes fatigués, votre capacité à résoudre des problèmes ainsi qu’à réfléchir est affaibli. Il vous sera dotant plus difficile de garder des informations en mémoire si vous n’êtes pas assez reposés.

Les techniques Mnémotechniques

L’une des plus anciennes techniques de mémorisation est la mnémotechnique qui est pratiquée depuis l’antiquité romaine, peut-être même avant. On a retrouvé les premiers écrits sur le sujet à cette période comme avec La Rhétorique à Herennius. La méthode de Loci ou Palais des mémoires est souvent citée pour exprimer le principe de fonctionnement de la Mnémotechnique. Il s’agit de prendre un lieu familier comme votre maison et de l’utiliser pour retenir des informations.

organiser sa mémoire

Pour cela, il vous faut tout simplement visualiser des choses que vous devez retenir au sein de votre maison. S’il s’agit d’une liste d’objets, il faut les visualiser dans les pièces de la maison en suivant un parcours, un chemin précis. Mentalement, vous devez tracer un chemin et disposer les objets dont vous souhaitez vous souvenir aux différents endroits de la maison. Pour mieux vous en rappeler, exagérez les objets. Par exemple pour une liste de course, si vous devez acheter du poisson, imaginez le patauger dans vos toilettes. Des légumes, pensez à un champ surdimensionné de légumes dans votre salon. Plus vous êtes créatif dans vos associations, plus vous vous en rappellerez.

Le mécanisme de la répétition et de l’association

Une des façons les plus simples à mettre en place pour une bonne mémoire, c’est la répétition. Par exemple, vous faites peut-être partie des gens qui ont du mal à s souvenir des visages ou des noms. Si vous répétez à haute voix le nom de la personne que vous venez de rencontrer tout en visualisant son visage, vous aurez plus de chance de vous en rappeler. Pour aller plus loin, vous répétez plusieurs fois le nom de la personne pendant que vous discutez avec elle afin d’associer le nom à un visuel : « Bonjour M. Martin. Ca va bien et vous M. Martin. Le dossier est sur votre bureau M. Martin ».

Un autre angle d’attaque pour mieux se souvenir des choses consiste à lier votre souvenir récent à votre mémoire à long terme. Vous venez de rencontrer quelqu’un qui s’appelle Mme Bonnemnine. Et il se trouve que lorsque vous étiez enfant, une de vos voisines avait le même nom de famille. Pour vous rappeler de cette nouvelle personne, dites qu’il s’agit de Mme Bonnemine ma non-voisine en référence à votre souvenir d’enfance. Certaines personnes font naturellement cette association. Pour d’autres, c’est un réflexe qui doit se travailler pour qu’il devienne une habitude.

Utilisez votre souvenir tout de suite

La mémoire est capricieuse et imparfaite. Si vous ne vous concentrez pas un minimum sur un nouveau souvenir, il risque tout simplement d’être écrasé par de nouvelles informations puis disparaître définitivement. Pour illustrer ces propos, nous sommes tous allés à l’école, nous avons étudié le théorème de Pythagore, Thales, et autres formules mathématiques.

Combien d’entre vous, qui êtes actuellement en train de lire cet article sont capables de me réciter ces formules mathématiques de tête ? Pas grand monde, je présume. Et oui, quand nous n’utilisons plus régulièrement certaines informations, elles finissent par s’effacer. Pour lutter contre cela, il faut faire l’effort de remettre le nez dans un bouquin pour se rappeler de ce que l’on a déjà appris. Comme un tampon, plus on voit quelque chose, plus il s’imprime dans notre cerveau.

NO COMMENTS

Leave a Reply