Tags Posts tagged with "alimentation"

alimentation

0 5337
bonnes recette de cuisine

Il est connu que certains aliments sont bons pour entrenir la mémoire. En fonction de ce que nous mangeons, nous pouvons stimuler ou fatiguer notre cerveau comme nous l’évoquions dans un précédent article sur la malbouffe. Voici donc une sélection de recettes faciles à réaliser pour prendre soin de son cerveau. Bon appétit bien sûr !

Trois recettes originales pour entretenir nos neurones

Yaourt Grec au miel et aux noix

yaourt grec aux noix et miel

Les noix qui ressemblent étrangement à notre cerveau contiennent de l’acide alpha-linolénique qui contribue à améliorer notre capacité à mémoriser l’information.

Ingrédients: 

– yaourt grec nature
– une gousse de vanille
– des noix
– du miel

Préparation :

Racler la gousse de vanille et mélanger les grains avec le yaourt dans un bol. Prenez vos verres et alterner les couches de noix et de yaourt. Terminer la recette en ajoutant une cuillère de miel sur le dessus.

Huîtres chaudes sauce soja et gingembre

huitres sauce soja

Les huîtres aident a garder le cerveau alerte. Elles sont riches en zinc et en fer. Un véritable allié pour garder la mémoire.

Ingrédients : 

– Une douzaine d’huîtres
– des feuilles de coriandre
– 4 échalotes finement coupées
Pour la sauce soja sucrée au gingembre
– de la sauce soja
– 100 ml de vinaigre blanc
– 100 ml d’eau
– 100 ml de mirin (une sorte de saké que l’on trouve dans les épiceries japonaises)
– 100g de sucre blanc
– 2 racines de gingembre émincé
– piment doux
– 4 gousses d’ail finement tranchées

Préparation : 

Pour la vinaigrette, mélanger le soja, le vinaigre, l’eau et le mirin dans une casserole. Porter à ébullition et ajouter le sucre puis mélanger pour dissoudre. Ajouter le gingembre, le piment et l’ail. Ramener à ébullition. Retirer du feu et laisser refroidir.

Disposer les huîtres sur un plateau et verser la vinaigrette. Ajouter une feuille de coriandre et un peu d’échalote.

C’est prêt !

Compotée de cerise au fromage de chèvre

compotée de cerise au fromage de chevre

La cerise qui est le fruit rouge le plus sucré est un anti-inflammatoire naturel. Elle est riche en vitamine A et C et en anti-oxydent, excellent pour le cerveau.

Ingrédients : 

– des cerises
– 2 cuillères à soupe de sucre brun
– 2 cuillères à café de vinaigre balsamique
– du thym frais haché
–  des rondins de fromage de chèvre

Faire confire les cerises dans une poêle à feu moyen avec le sucre. Mélanger régulièrement et laisser comploter pendant 5 minutes. Déglacer au vinaigre et ajouter le thym. Faire chauffer à feu vif pendant 1 minute. Laisser reposer la confiture une journée au réfrigérateur.

Dans une assiette, déposer des tranches de rondin de chèvre et déposer la confiture dessus. N’hésitez pas à privilégier les fruits et légumes de saison !

Vous ou votre conjoint aime particulièrement la bonne chère ?
N’hésitez pas à offrir un coffret cadeau gastronomique pour les fêtes de fin d’année, pour un départ en retraite… ou juste pour le plaisir !

source image : freepik.com

0 3660
les effets de la malbouffe sur la mémoire

Il ne faut pas attendre des années avant de subir de graves problèmes au niveau du cerveau si vous consommez trop de burgers et de produits industriels saturés en gras et en sucre. Parmi les consommateurs qui mangent de façon abusive cette nourriture, il faut savoir que les dommages peuvent être irréversibles au bout de seulement une semaine.

Une semaine de malbouffe égale à des années de mémoire perdue

Une étude australienne a récemment démontré le caractère extrêmement  nocif d’une consommation très importante de street-food sur la mémoire. En moins d’une semaine, on peut créer des dommages sévères au cerveau. L’étude en question a porté sur des rats qui ont reçu une alimentation riche en matières grasses, en sucre. On a ensuite fait passer des tests de géo-localisatio aux petits mammifères. L’échantillon de rats en question a obtenu de moins bons résultats en repérage spatial que les rats qui ont été alimentés normalement. Les individus ont été également troublés par des objets qui ont été déplacés pendant leur parcours test. A l’échelle humaine, cela revient au phénomène que chacun a connu au moins une fois dans sa vie : ne plus retrouver ses clés de voiture.

mauvaise alimentation et cerveau

Les conclusions de ce rapport démontrent qu’il est fort à parier que la nourriture trop riche a une incidence directe sur nos capacités cérébrales. Les résultats de cette étude viennent en fait corroborer une autre étude publiée en 2011 dans le journal «American Journal of Clinical Nutrition ».  L’étude a consisté à faire passer des tests à des personnes ayant consommé de la malbouffe 5 jours de suite. Par rapport à des personnes qui ont eu une alimentation normale, ils ont obtenu des notes très basses en matière de capacités cognitives, de vitesse, d’attention et d’humeur.

Les aliments sont notre source d’énergie : autant bien les choisir

Les chercheurs étudient toujours les liens de cause à effet entre street-food et mémoire. Selon eux, une mauvaise alimentation provoquerait une inflammation au niveau zone bien précise de l’hippocampe. La zone qui régit la mémoire et la reconnaissance spatiale. Une fois cette zone endommagée, les sensations de faim et de satiété seraient perturbées conduisant irréversiblement à une prise de poids et à de l’obésité.

On ne dit pas qu’il faut s’interdire tous les plaisirs mais il faut rester vigilent sur ce que l’on mange. Rien que plusieurs jours de mauvaise alimentation dans une semaine commencent à avoir des conséquences sur le cerveau. On ne le répétera jamais assez, et ce n’est pas pour vous embêter  mais il faut varier votre alimentation pour apporter à votre matière grise tous les éléments dont elle a besoin pour se développer et s’épanouir.

Une nutrition basée principalement sur la malbouffe et les pizzas va appauvrir votre cerveau en nutriment. Attention car une fois que les dégâts sont constatés, on ne peut pas revenir en arrière.